Histoire du comité des fêtes du Moustoir

Brève histoire du comité des fêtes du Moustoir

 

Le comité des fêtes du Moustoir a été créé en 1973 par Jean Gillet.

« Le comité des fêtes doit sa réussite et sa pérennité aux bénévoles », affirme Jean Gillet.  

 

Article dans Ouest-France

Mercredi 14 août 2013, le comité des fêtes du Moustoir fêtait ses 40 ans. Quarante années au service de l'animation du village du Moustoir. Un comité qui s'apparente plus aujourd'hui à une grande famille qu'à une association lambda.

Pour cet anniversaire, 160 bénévoles (anciens et actuels) étaient invités. L'occasion pour tous de se retrouver pour un moment festif mais également de se remémorer les bons souvenirs.

 

Pour ce jour particulier, tous les anciens membres des bureaux étaient de la fête comme le fondateur du comité des fêtes du Moustoir, Jean Gillet. Aujourd'hui âgé de 86 ans, l'homme n'oublie pas la naissance du comité de fêtes du Moustoir. Le regard rieur, il raconte, « C'est parti d'une idée toute simple », se souvient-il.

 

« C'était en 1973, les copains du Moustoir voulaient faire quelque chose pour animer le village. Ils m'ont demandé d'organiser une fête. » explique-t-il. « À l'époque, j'ai provoqué une réunion au café du Moustoir et soixante habitants y ont participé. C'est au cours de cette réunion que l'idée d'une fête bretonne est née et bien évidemment le comité des fêtes ; car je voulais faire les choses dans les règles de l'art. »

 

« Faire bouger le Moustoir »

 

Bien qu'il admette qu'à l'époque « la fête n'était pas un événement aussi important », l'homme n'en reste pas moins fier du chemin parcouru. « Au début nous n'avions pas de sous. Le podium, c'était une simple charrette ! », sourit-il. « Mais pour la première, le champ (le terrain de Monique) était plein ! »

 

Fort de ce succès, en 1985, Jean Gillet décide de créer les Foulées du Moustoir en gardant toujours en tête le même objectif : « faire bouger un peu le Moustoir ». Aujourd'hui, ces deux événements connaissent toujours autant de succès. Outre « faire bouger le village », ils animent plus généralement la commune d'Arradon, et cela fait 40 ans que ça dure !

 

« Le comité des fêtes doit sa réussite et sa pérennité aux bénévoles », affirme Jean Gillet. Un point de vue que partage Gérard Robichon, le président du comité des fêtes du Moustoir. « C'est bien grâce aux bénévoles que tout fonctionne. Le comité des fêtes est une super équipe ! », soutient-il.

 

Cette équipe s'apparente aujourd'hui plus à une belle et grande famille qu'à de simples membres d'une association. À l'occasion des 40 ans, tous se sont réunis pour partager une dernière fête ensemble sur le « terrain de Monique », terrain qui n'accueillera plus les événements du comité des fêtes du Moustoir.

 

Jusqu'au 17 août 2013, à la maison du Moustoir, exposition de photographies et coupures de presse retraçant les 40 ans d'activités du comité. Ouvert tous les jours de 14 h à 17 h.